PANAMÁ

20 juin 2019 6 Par Virginie

Le dernier pays d’Amérique Centrale avant de nous retrouver sur le continent sud-américain …

1- De Paso Canoa à Las Lajas

Les éternelles formalités administratives dans moult bureaux et une petite fumigation du camping-car … et nous rentrons au Panama …

A une centaine de kilomètres à l’est de David se déploient de longues bandes de sable. C’est un endroit encore peu développé pour le tourisme …

Il faut bien fêter l’entrée au Panama avec une bière locale !!!
Pas mal la vue depuis la fenêtre de la cuisine !

2- De San Felix à El Valle de Antón

Sur la route ….

tenues traditionnelles …

Le village d’ « El Vallee » est niché dans le cratère d’un volcan endormi. Les routes qui y accèdent serpentent entre les collines. Cette tranquille bourgade accueille les Panaméens les plus fortunés de la capitale en fin de semaine. Beaucoup d’étrangers y ont élu domicile également.

Nous nous arrêtons sur le parking d’un hôtel où nous pouvons profiter des installations …(contre des $ bien sûr, ici c’est un Américain qui tient l’établissement!)

Premier gâteau au chocolat de Victor !
Un peu d’école aussi …

3- Panamá City

Le temps n’est pas de la partie …. nous filons vers Panama City … nous devons finaliser l’organisation pour la traversée de « Ti’kaz an nou » vers la Colombie !

Construit entre 1958 et 1962, le Puente de Las Americas vaut la traversée pour la magnifique vue qu’il offre sur la baie de Panamá. Haut de 118m, ce pont est un ouvrage d’art très élégant, édifié par les Américains selon la méthode Cantilever (càd suspendu en porte-à-faux sans cale). La traversée du pont ne peut s’effectuer qu’en voiture et la circulation rapide n’y permet pas des flâneries. L’histoire du canal est édifiante tant par sa construction que par les enjeux économiques qui en découlent encore à ce jour …

C’est la fête des Papas … surprise ! On s’offre une chambre …

Victor, toujours prêt pour préparer un café !!!
Le Puente de Las Americas depuis la chambre
avec piscine !!!

Puis commencent le bal des formalités …. trouver les banques demandées pour commencer le paiement du cargo …

RdV le lendemain matin à 05h30 (seuls 20 véhicules passent) pour le premier papier qui permet d’enregistrer le CC à l’export …le quartier est glauque et peu sûr au point que la personne qui contrôle nous fait passer dans les premiers car les CC sont trop gros pour se garer dans la cour sécurisée et sont donc dans la rue !!!

La province de Panamá est la plus peuplée de l’isthme. Elle regroupe à la fois la capitale et les principales villes du pays, soit la Ciudad de Panamá, ainsi qu’une partie importante de la zone du canal où transite chaque année par bateau une quantité impressionnante de marchandises. Une ville de quelques 880 000 habitants …

Cet impressionnant paysage urbain, composé d’une centaine de gratte-ciels au design contemporain, est unique en Amérique Centrale. De fait, il se compare aisément à Miami ou à Singapour, d’autant plus que les nombreux chantiers en cours promettent de faire pousser bien d’autres tours, toujours plus hautes et modernes. La palme de l’exigence est remportée par la F&F Tower, une tour de bureaux de 242 mètres plus communément appelée « El Tornillo » du fait de sa forme torsadée.

Le lendemain, nous allons au service des Douanes afin d’obtenir l’autorisation d’importation … Nous avons passé ces journées de démarches avec la famille « Louise aux Amériques » avec Valérie, François et Louise …et l’apéro …des moments de partage bien agréables !!

un petit visiteur avent le départ en cargo …

Et voilà, nous avons déposé « Ti’kaz an nou » au port de Colón à 65 km de Panama City… Une journée éprouvante (07h00-17h00) de démarches,de paiements, d’attente à divers bureaux, de course stressante car une personne mal renseignée a oublié de nous informer d’aller chercher un tampon indispensable dans le passeport et qui à 15 minutes près nous interdit de pouvoir faire embarquer le CC à la date prévue …ouf, c’est bon !

Nous prenons un taxi qui nous ramène à Panama City …sans notre maison roulante !

C’est l’anniversaire de Félix … alors une piscine roof top pour fêter ça et on ouvre la belle carte d’anniversaire de Mamée !

On regarde les billets d’avion pour la Colombie et on découvre des prix dernière minute … c’est parti alors …vol dans 4h ….on plie les bagages et on file à l’aéroport …. cela n’était pas prévu mais Félix passera son 8ème anniversaire entre Panama City (Panama) et Cartagena (Colombie) !!!

Nous ne sommes pas restés très longtemps au Panamá… un pays que nous avons trouvé très « américanisé », trop …

Colombie nous voici !