Du lac Atitlán à la Vallee Nuevo (Guatemala)

23 avril 2019 8 Par Virginie

Nous roulons maintenant vers le lac ATITLÁN, région des Hautes Terres…

Un petit air de la Suisse sur le chemin (?)

…même en amazone !!!
Cherchez l’erreur ! Il y a des girafes ici ???

Nous passons par SOLOLÁ …

Le Lac Atitlán est l’ancien cratère d’un volcan qui a explosé il y a près de 85000 ans, il est situé à 1550 m d’altitude… La légende veut que les 12 villages qui bordent le lac portent le nom des 12 apôtres de l’Evangile …

La descente est raide…
Face au volcan San Pedro …
Nous nous posons en bordure du lac à PANAJACHEL

Nous décidons de faire un tour à Sololá en ce jour de marché …chef -lieu avec environ 100 000 habitants, les deux autorités locales, le maire et le chef coutumier traditionnel, sont des membres de la communauté indigène.

Impossible de ne pas goûter au bus local …
Déjeuner local au Parque Central …
Rencontre au parc …

Le marché de Sololá attire nombre de marchands des villages des environs qui occupent le moindre espace disponible. Il est le reflet du quotidien des Mayas des Hautes Terres.

Quelques instants de jeu avec Camelia

Nous faisons une pause sur la place du marché et nous nous laissons imprégner par les habitants, les couleurs, la vie autrement …

Une petite vérification après les empanadas ???!!!
Retour en chicken-bus !

Difficile de partir d’Atitlán sans faire une visite dans un des villages qui bordent le lac…

Après 45 minutes de bateau et une halte, nous arrivons au village de San Juan la Laguna , petit village tz’utujil authentique …

Nous nous baladons chez les différents artisans …
Peinture « costumbrista » qui décrit la vie quotidienne typique de San Juan
L’atelier de José
L’atelier de textile (coton)
Les encres sont naturelles, à partir de plantes et végétaux; le fixateur est le tronc du bananier !
L’apprentissage du tissage concerne uniquement les filles à partir de 12 ans et nécessite plusieurs années avant une maîtrise parfaite
Artisan du cacao !
Le miel du lac Atitlán provient de 5 espèces d’abeilles différentes
Plantes médicinales
Eglise de San Juan avec son ancien fronton
… et la nouvelle porte réalisée par un artisan local…suite à un séisme
Déjeuner avec l’incontournable » Pollo frito »
Rencontre, discussions et rires avec Sigia sur la bateau du retour à Panajachel…

Nous découvrons que l’une des attaches du réservoir à essence du groupe électrogène se fissure … nous le faisons fixer dans l’atelier de Jorge…

Ici, on lave le linge à la main avec des pains de lessive….mais le choix est là !
Petite balade dans les boutiques de Panajachel
Ici aussi Pâques est passé !

Nous reprenons la route en direction du Salvador !