Du Biotop du Quetzal à Antigua (Guatemala)

18 avril 2019 1 Par Virginie
Nous quittons Rio Dulce …dans le bon sens heureusement !

Nous voilà partis avec l’idée d’apercevoir le Quetzal, oiseau mythique d’Amérique Centrale…en route vers le Biotop dans la montagne !

On peut tout transporter ici …et la solidarité de bord de route ça existe !
Les cowboys sont là…
Changement d’altitude donc de climat … frais et humide !

Petite randonnée la matin dans le Biotopo del Quetzal….cette réserve s’étend sur plus de 1000 hectares et est recouvert d’une dense végétation tropicale; le biotope est dédié à l’animal symbole du pays, le quetzal. Il symbolise la liberté car il ne peut pas vivre en captivité. Le parc renferme également de grandes variétés d’essence …grâce à un taux d’humidité très élevé !

Nous n’avons pas eu la chance d’en voir un…trop tard car les températures sont trop élevées quand nous arrivons pour cet oiseau délicat …

On est bien obligés de vous le montrer quand même…l’oiseau mythique (le mâle)….
Un grand merci à Gabriela pour son accueil, son sourire et sa générosité ….

Traversée de Guatemala City….très embouteillée !

Arrivée enfin à Antigua !
La Semana Santa est commencée…

Nous faisons une première balade nocturne dans Antigua … le Parque Central et la Catedral Santiago

Ce sont les processions avec les enfants …là les garçons…
…et les filles.
Un plan des différentes processions avec les trajets de passage est édité…
Préparation des tapis pour le passage des processions
Iglesia San francisco
Véritable complexe monastique franciscain érigé au XVIè s. à l’initiative d’Hermano Pedro de Betancur à qui les habitants d’Antigua vouent un véritable culte.
Visite du Musée de Jade

La Semana Santa à ANTIGUA est un évènement religieux majeur au Guatemala. Célébrée dans tout le pays, elle prend ici des proportions inégalées. Les jeudi et vendredi saints, la population participe aux processions, richement habillée de tuniques violettes et blanches, portant pour certains des hallebardes, pour les autres des piques dont le conquistadors se servaient. Ainsi vêtus, les Antigüenos accompagneront le long des rues, couvertes de beaux tapis colorés, les énormes chars et plate-formes portés à épaule d’homme ou de femme où siègent les statues et les reliques des grandes églises paroissiales de la ville. Les plate-formes nécessitent 80 porteurs pour les hommes et 40 pour les femmes.

Les magnifiques tapis (alfombras de asserin) recouvrent les pavés et leur vie est éphémère…composés de pétales de fleurs et sciures de bois ou d’autres éléments, ils sont voués à être piétinés au passage des différentes processions…


Pendant notre séjour dans cette belle ville, Félix en a profité pour apprendre à sculpter le jade !!!

Nous avons été très impressionnés par la ferveur et l’ambiance qui ont régné durant ces 4 jours à Antigua…

Arco Santa Catalina, monument symbole d’Antigua, construit en 1694 et régulièrement endommagé par les tremblements de terre…

Nous décidons de consacrer le dernier jour à Antigua à une randonnée au Volcan Pacaya, situé à environ 1h30 …

et ça monte !
Vue sur le Fuego et l’Acatenango
La lave est là en haut !

Un dernier repas de spécialités, un tour de folie en tuc-tuc sur les pavés et nous quittons Antigua ….