COLOMBIE – 2

20 juillet 2019 0 Par Virginie

Sur la route de San Gil

Nous allons rentrer dans l’un des plus grands et des plus profonds canyons au monde: le canyon de Chicamocha ! (2000m de profondeur)

C’est une route difficile qui monte et est surtout pleine de camions dans les 2 sens …

nous nous sommes longtemps demandé ce que c’était …
…et contrairement à la première idée (café en grains) …ce sont des « fourmis à gros cul » (formigas culonas)…ces dernières sont grillées et considérées comme un régal ….on n’a pas la même opinion !!!
méthode locale pour retenir la falaise

Un paysage à couper le souffle !

San Gil

On se pose au camping …avec piscine !

…et moustiques-tigres :((

San Gil est blotti au sein de la végétation et propose de nombreuses activités

on a bien fait de ne pas descendre en CC !

RdV au lieu de la surprise pour le cadeau d’anniversaire de Félix !

une petite pâte de fruits à la goyave pour prendre des forces …

Et nous y voilà…un vol en parapente au-dessus du canyon !!!

pas trop le temps de réfléchir et c’est parti …
toujours un peu stressant de voir son fils dans les airs …
retour sur la terre ferme …très souriant…même pas mal !
c’est parti aussi …
les vents se sont levés avec la chaleur….atterrissage plus compliqué !

Barichara

Nous allons sur les hauteurs de Barrichara chez Joep et Julia qui ont un campement magnifique et accueillent les voyageurs avec beaucoup de coeur …

Quelques amies su soir … ::(((

la vue depuis la fenêtre de Félix
l’école dehors …
Joep enseigne à Félix les rudiments du tailleur de pierre….nouvelle passion de ce dernier…
et voici l’oeuvre de Victor !

On se fait des copains colombiens …

Petite randonnée à travers la montagne afin d’aller flâner dans Barichara…

ça grimpe et le soleil tape
on voit « Ti’caz an nou » au loin
la vraie soif …

Barichara est considéré comme le plus beau village de Colombie. Rien ne semble avoir bougé depuis sa fondation en 1705. Les Indigènes Guane y régnaient auparavant en nombre (plus de 300 000) … les mêmes qui avaient pour tradition de manger les hormigas culonas ! Les habitants d’aujourd’hui veillent à ce que le village conserve son aspect original et paisible.

maisons basses aux jardins intérieurs
rues pavées en pente
…et ses trottoirs hauts

Après une balade sous le soleil, une soirée près du feu et des brochettes de shamallows, une bonne nuit de repos s’impose …

A travers le Santander

Après hésitation, nous décidons de traverser le Santander afin de passer vers l’autre cordillère… nous n’irons pas à Bogota …notre choix se porte sur Medellin …

la route est encore plus longue pour tous ces migrants vénézuéliens qui marchent partout le long des voies en groupe, en famille …