COLOMBIE – 1

8 juillet 2019 0 Par Virginie

Cartagena de Indias

Nous voilà arrivés sur le sol colombien !

Nous avons pris une chambre dans le quartier de Getsemani, quartier authentique, coloré, bohème et festif !

petit-déjeuner dans la verdure
et même une petite piscine pour se rafraîchir du climat caribéen !

Joyeux anniversaire Félix ! 8 ans en Colombie ! Avec un gâteau un peu original : arepa poulet/fromage !

Dommage qu’il n’y avait pas de carte de fidélité …on s’est régalé de délicieux palets !!!

La Carthagène des Indes, ainsi nommée pour la distinguer de la Carthagène espagnole, fut construite sur le site d’un village amérindien abandonné. Comme de nombreux sites, la ville n’échappa pas à la colonisation espagnole et au pillage des fabuleuses richesses des Indigènes et le port de Cartagena profita de ces pillages. Un autre facteur permit à la ville de se développer rapidement: le commerce des esclaves (Amérindiens et Africains).

parfois on ne sait pas toujours ce que l’on choisit…soupe de tripes, spécialité locale :((((
plus facile…pollo frito !
ou classique: poulet a la plancha, riz blanc, bananes plantain et salade
ce code-là on ne le passe pas !
dans le parc du centro historico
ici on aime le foot !!!!

Nous allons visité le Castillo San Felipe de Bajaras. Cet énorme château a été construit entre 1536 et 1657. C’est un exemple significatif de l’architecture militaire espagnole avec une disposition ingénieuse des emplacements de défense et de tir comme par ses passages secrets. Après la bataille de Vernón en 1741, la forteresse de San Felipe fût rénovée et perfectionnée par Antonio de Arebalo pendant une soixante d’années. Sept batteries y furent installées, reliées les unes aux autres par un labyrinthe de rampes, de minuscules ponts-levis, de tourelles, de guérites, de culs-de-sac et galeries souterraines. Des dépôts étaients creusés dans la roche pour stocker vivres et munitions. La forteresse fut reliée à la vieille ville par un tunnel sous-marin.

Félix adore les audio-guides !!!
…et les passages secrets !!!

El Monumento a los zapatos viejos (le Monument aux vielles chaussures): ce sont d’énormes chaussures en bronze, taillées en l’honneur de Don Luis López el Tuerto, un poète local !

Nous pouvons enfin commencer (jour férié oblige!) les démarches de sortie de  » Ti caz an nou « . Paiement du shopping, des intermédiaires, de la douane et contrôle des plaques du véhicule…et puis on attend…toujours…

Monumento a la India Catalina

Dernière balade dans Cartagena qui nous a séduit par sa vie animée et le sourire de ses habitants…

Après avoir lâché beaucoup de dollars et de pesos colombiens pour un passage maritime si court et une deuxième journée de démarches administratives, nous pouvons enfin sortir du port !!!

Direction Nord… nous cherchons un endroit près de la mer des Caraïbes !!!

De Cartagena à Santa Marta

Cerf-volant et mölky au programme …

parfois le GPS fait passer par des quartiers qui nous rappellent vite que la vie n’est pas pareille pour tous les êtres de la Terre …

on fait des travaux partout en Colombie…
comment jouer au cerf-volant au milieu de nulle part
des salines à ciel ouvert parmi les décharges …
une nouvelle technique pour remplir le « garafon » …en bord de route !

Nous descendons vers le village de Santa Marta, niché dans une baie …ruelles étroites et musique sur le bord de mer …

la sieste à la colombienne !!! pas facile 😉

menuisier de bord de route ou marchand de petites bricoles ….

De Tayrona à Bosconia

petite emplette de fruits avec de rentrer dans le parc …

Ici la mer est belle, l’eau donne envie mais interdit de se baigner…un peu frustrant selon Félix !

Après le ramassage, atelier noix de coco…boisson et pulpe à la cuillère !

Le Parc Nacional de Tayrona est l’une des plus belles régions de la côte caribéenne: la Sierra Nevada vient plonger dans l’océan, formant des sortes de criques au relief accidenté et aux particularités écologiques singulières, baignées de courants marins glaciaux. Le parc s’étend du niveau de la mer jusqu’à 900m d’altitude, permettant l’existence de plusieurs écosystèmes terrestres et marins. Les plages sont cependant extrêmement dangereuses.

début de la balade dans le parc Tayrona…

Pierres datant de la civilisation pré-colombienne des Tayronas …

Il fait beau et chaud…le jus de coco vendu par les Indigènes est bienvenu !

Même les scarabées se régalent !!

un peu d’ombre dans cette cahute improvisée …
ici dans la « picina », on peut se baigner en toute tranquilité …
C’est Victor qui s’y colle !

Retour à cheval au milieu des canyons…

Départ vers le sud…on ne rate pas l’occasion de se baigner !

Sur la route de Bucaramanga

73km/h … très précis en Colombie !
Plus on est de fous, plus on rit !!!
il fait chaud encore ici …